Apprenti sorcier (2)

Lire la première partie       

          Je me prépare à esquiver ses grosses paluches d’un mouvement de Zui-Quan parfaitement maîtrisé, comme quoi, être dans un état d’ébriété très avancé peut avoir du bon… Hélas, mon assurance toute relative de bagarreur du dimanche au petit matin ne suffit pas à masquer l’effroi qui tétanise mes bajoues imbibées. J’ânonne un pathétique « pitiééé ! » en fléchissant mes genoux et pliant au ralenti et, comme je peux, mon frêle buste vers l’arrière… Le colosse m’attrape par le col, me soulève d’une main et me remet d’aplomb, bien droit devant lui, en m’ordonnant d’ouvrir les yeux.

    • « Qu’est-ce que tu vois ?

    • Supéman Noi’ qui va m’éclater la gueule ! »

           Il chope une de mes mains tremblante et l’applique sur son torse.

    • « Qu’est-ce que tu sens ?

    • Un gros pec’ plus lourd que moi ! »

           Il attrape mon autre main et me la colle sur ses couilles ! Saloperie ! Ça va trop loin mais je ne peux pas bouger, bloqué dans les puissantes pinces de Robocop renoi ! Virer un pauvre client complètement décker et lui imposer des attouchements sexuels en échange d’une nouvelle entrée dans le bar, ça n’est pas des manières… Et c’est vraiment dégueulasse, au sens propre comme au figuré !

    • « Qu’est-ce que tu sens ?

    • Que les stéroïdes n’ont pas réussi à tes burnes ! »

           Je m’attends au coup de boule imminent mais, au lieu de ça, le monstre me relâche et s’écroule à genoux en chialant comme un môme :

           « Ma femme m’a quitté, elle est partie avec son amant… Je l’aime comme un fou, je veux la récupérer ! Je veux savoir si mon problème vient de mon cœur ou de mes couilles ! Je t’en supplie Sorcier ! Aide-moi ! »

           J’ai un léger renvoi. C’est l’épidémie ou quoi ?! Qu’est ce qu’ils ont tous à me prendre pour un marabout ? Qu’ils me laissent en paix dériver sur mon ivresse, je ne suis pas en état d’aider quiconque ! Je ne suis même pas en état de rentrer chez moi… Je tente de m’arracher mais voilà qu’il m’attrape les chevilles et continue de se lamenter. Je riposte en gueulant :

    • « Fallait pas me virer du bar, bordel !

    • Je suis désolé, j’ai senti ton pouvoir, tu as envoûté tout le monde dedans ! Il me faut tes conseils tout de suite avant que les autres prennent toute ton énergie !

    • Putain… Mon vieux… Va voir ta femme avec des fleurs, emmène-la dans un bon resto, dis-lui que tu l’aimes, offre-lui une ou deux babioles qui brillent et puis, tu verras bien…

    • Merci ! Merci Sorcier ! »

           Il sort un long schlass de sa poche et découpe, sans que je n’aie le temps de réagir, un bout de mes lacets qu’il fourre illico dans son calbute ! Je crois bien qu’il fait un nœud à son nœud… Je sens la gerbe qui monte doucement alors qu’il se relève et me tend avec déférence un billet de 100 euros. Je le prends sans trop réfléchir et dégueule bruyamment le trop plein de vodka-bières qui me chatouillait sérieusement l’œsophage depuis quelques minutes.

           « Merci encore Sorcier, je suis sur que ça va marcher ! J’ai confiance en ton grigri ! Reviens quand tu veux, tu es ici un Roi ! »

        Les derniers clients sortent et lorgnent sur l’immonde flaque que je viens de commettre. Ils s’accroupissent autour et l’un d’entre eux y plonge les mains avant de s’écrier, en reniflant ses doigts souillés :

           « C’est un signe ! Le Sorcier a parlé ! »

             Je tourne les talons et m’esquive en titubant le plus vite possible…

Lire la troisième partie

Publicités

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. petrucciu dit :

    J’aime beaucoup les transitions dans le feu de l’action, à la Dragon Ball Z !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s