Chiites, Sunnites, Kharijites, Hadits, Azéris, Ibadistes, Septimaniens, Duodécimains, Mustalis, Bohoras, Druzes, Alaouites, Ahmadis et autres.

Je l’entends tous les jours : des sunnites ont attaqué des Chiites septimaniens parce que des Kharijites duodécimains ont parlé à des Druzes Mustalis d’une éventuelle offensive sur des Alaouites Ahmadis. J’exagère. Mais l’essentiel c’est que j’ai rien compris mais je me sens fier de le savoir. Je le répète même à mon prof d’Histoire-Géo qui est impressionné parce que lui-même n’y comprend rien. Il me dit même qu’il connaît bien le problème, et qu’en fait tout a commencé à cause des Bohoras. Propos auquel je réponds : c’est bien ce que je pensais.

Religion ; géopolitique ; grâce à TF1 (entre autres), on est persuadé de tout savoir. Parce que cela fait des années que chaque jour Claire Chazal me parle de chiites et sunnites, informations toujours illustrées par des images floues mais chocs, bien entendu. En réalité, cela fait à peine dix minutes que je peux enfin me vanter de connaître points communs et différences entre les deux courants islamiques – oui, chiisme et sunnisme sont des courants islamiques. Je n’ai pas honte de l’avouer. Suis-je l’unique inculte dans cette situation ? L’obsolescence de nos cours d’Histoire (quel comble) me permet d’en douter.

Parmi ces milliers de sujets d’ignorance générale dont nous sommes aujourd’hui les (télé)spectateurs passifs bien assis au fond de notre fauteuil, et sur un indice proposé par Julien Lepers « chez moi », je choisis l’Islam pour tenter le « 4 à la suite ». Etant donné que nous n’avons qu’une minute pour expliquer près de deux millénaires d’Histoire, je privilégie, sur ordre de mon Manager, la méthode tendance des « bullet points ».

–       Julien, expert : Que s’est-il passé en 659 ?

–       Moi, ignorant : Je passe.

–       Julien, expert : La bataille sanglante de Sifin qui a divisé shiites, sunnites et kharijites.

–       Julien, expert : A quoi les sunnites sont-ils ralliés ?

–       Moi, ignorant : Je passe.

–       Julien, expert : Au cinquième calife.

–       Moi, ignorant : C’est quoi un calife ?

–       Julien, expert : Vous n’avez pas le temps, continuons.

–       Julien, expert : De qui les chiites sont-ils partisans ?

–       Moi, ignorant : Je passe.

–       Julien, expert : De Ali.

–       Moi, ignorant : Ah.

–       Julien, expert : Que sont les hadits ?

–       Moi, ignorant : Je passe.

–       Julien, expert : Ce sont des propos qui complètent le Coran en rapportant les paroles ou les actes du Prophète et précisent ses interprétations du Coran. De ces enseignements est tirée la sunna, la « tradition » que respectent les sunnites.

–       Moi, ignorant : C’est quoi déjà le Coran ?

–       Julien, expert : Vous n’avez pas le temps, continuons.

–       Julien, expert : D’APRES LES REPONSES PRECEDENTES, quel courant se limite donc à l’islam fondamental tel que l’a enseigné le prophète et ne reconnait la légitimité que des quatre premiers califes ?

–       Moi, un peu moins ignorant : Si les chiites reconnaissent la légitimité du cinquième calife alors ce sont les sunnites !

–       Julien, expert : Oui. Continuons.

–       Julien, expert : quelle part de la population musulmane les sunnites représente-t-elle ?

–       Moi, ignorant à nouveau : C’est quoi le rapport avec les musulmans ? Je passe.

–       Julien, expert : 90 %

–       Moi, irrité : Tant que ça ! Ca sert à quoi de parler des autres alors ?

–       Julien, irrité : Continuons.

–       Julien, expert : Quelle nationalité est majoritairement composée des 10 % de chiites restant ?

–       Moi, hésitant : Ah putain je l’ai vu aux infos ! C’est soit l’Iran, soit l’Irak ! Je confonds toujours les deux, ça s’écrit presque pareil. Je dirais l’Irak ?

–       Julien, expert : Faux, c’était l’Iran.

–       Moi, irrité : Mais c’est pareil !

–       Julien, irrité : Continuons.

–       Julien, expert : Qui était Ali ?

–       Moi, apparemment ignorant : J’aurais dit un boxeur mais le rapport…

–       Julien, expert : Ali était le cousin et gendre du Prophète.

–       Moi, insistant : Mais c’est pas le même que le boxeur, si ?

–       Julien, irrité : Continuons.

–       Julien, expert : Quels sont les deux points fondamentaux sur lesquels les pratiques religieuses des sunnites et des chiites divergent ?

–       Moi, ignorant : Prrr. Je passe.

–       Julien, expert : Premièrement, les chiites reconnaissent l’autorité religieuse d’un chef, un imam descendant du Prophète et de son gendre Ali. Deuxièmement, ils considèrent que Mohamed el Gawan, douxième imams de la lignée, n’est pas mort mais a été occulté pour revenir à la fin des temps tel un messie.

–       – Moi, ignorant : Cool ! Le 21 décembre 2012 on va donc le revoir ! C’est les Mayas qu’ont dit.

–       – Julien, expert : Continuons.

 

Julien, désespéré : Stop, le temps est écoulé. Une seule bonne réponse, zéro à la suite. Vous semblez particulièrement inculte alors permettez-moi de vous offrir un dictionnaire pour vous remercier de votre excellente participation, le jeu Questions pour un Champion et quelques éléments de réponses supplémentaires sur l’Islam pour que vous vous couchiez moins con ce soir. Pardonnez mon langage. Ainsi :

–       Les kharijites, importants jadis, ne constituent plus qu’1% des musulmans. Ils recommandent une interprétation littérale du Coran. Ils n’accordent que peu d’importance à la filiation pour prétendre au pouvoir, contrairement aux chiites. Aujourd’hui leur pratique religieuse ne se distingue guère de celle du sunnisme.

–       Les Ismaéliens, également appelés chiites septimaniens (par opposition aux autres chiites, duodécimains), considèrent Ismaël, fils aîné du sixième imam chiite Djafar, comme le septième imam, bien qu’il mourut avant son père et ne put devenir imam. Les Ismaéliens sont à peine deux millions et se partagent en deux branches, les Mustalis ou Bohoras en Judée et les Nazaris.

–       Les Druzes, environ 600 000 au Liban, en Syrie et en Israël, sont issus de l’islam mais leur religion en est très différente: la prière n’est pas obligatoire, il n’y a pas de pèlerinage, le jeûne est remplacé par le silence et l’aumône n’est pas réglementée. Les Druzes sont monogames et reçoivent des initiations secrètes dont certaines sont héréditaires. Il n’y a ni cérémonies ni lieux de culte.

–       Les Alaouites voient en Ali l’incarnation de la divinité. Ils sont près d’un million en Syrie, et quelques centaines de milliers de Kurdes en Turquie.

–       Les Ahmadis, environ 500 000, sont pour moitié Pakistanais, l’autre moitié étant partagée principalement en Inde, au Nigéria et au Surinam. Ils se considèrent comme musulmans mais sont récusés comme tels, notamment par le gouvernement Pakistanais. Ils voient en leur fondateur Mirza Ghulam Ahmad le Mahdi, un nouveau prophète présenté comme un avatar de Krishna, Jésus revenu sur terre, ou la réapparition du prophète Mohammad.

 

Julien, présentateur : Un dernier message peut-être avant de nous quitter ?

Oui, merci. Je vous remercie, vous particulièrement Julien Lepers pour votre patience. Je  remercie également Jérôme du 59 pour ses réponses sur les nombreux forums créés par quelques curieux (heureusement). Je remercie les lecteurs qui je l’espère se coucheront moins cons ce soir. Pardonnez mon langage. Ces mêmes lecteurs que je mets tout de même en garde, car ceci n’est qu’un survol de la complexité de l’Islam. Les Hanafites, Malikites, Shafiites ou Hambalites n’ayant par exemple pas été mentionnés…

Publicités

2 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. L’Indonésie (plus grand pays musulman au monde) est un bon exemple pour tenter d’entrevoir les différents courants islamiques: http://pluriel.free.fr/indonesie.html

    N’oublions pas non plus les derviches tourneurs chez les Soufis (parfois Druzes, à voir si ça s’apparente à une cérémonie) qui tournicotent et tournicotent jusqu’au vertige divin: http://www.youtube.com/watch?v=kvWn0kli9ls

    Salam.

    1. Petrucciu dit :

      Merchi pour chet article ludo-éducatif ! A quand un article sur les Juifs et la Torah ( propos de Toinou qui est trop con pour ouvrir un blog ).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s