La Bande à l’Autre – Les Chiens

Paris, le 20 Juin 2012     L’Altérité. Vaste sujet. Notre propre altérité, nos rapports avec nos prochains, leur place. Que dire alors de celle des autres, lorsque l’altérité d’un proche devient partagée? Que dire de cette collision circonstancielle provoquée lors des rencontres ? Il y a les brèves, il y a les engagées, il y a les…

La créature de Löw (III)

Nous commençâmes alors notre périple à travers la ville. D’habitude si accueillante et colorée, elle s’était comme transformée, noire et menaçante. Les gargouilles accrochées aux façades, dont je m’amusais ordinairement, semblait maintenant prendre leur revanche sur mes moqueries. Jakub ouvrait la voie et je peinais à marcher son rythme. Son agilité était étonnante pour un…

Merde Of Thrones (Les méchants Lannisters)

Les Lannisters ont tout pour déplaire : ils sont riches, ils sont beaux (même le nain, dans sa catégorie, c’est un putain de playboy), ils sont égoïstes et surtout, ils sont très, mais alors, très très méchants. Cersei & Jaime : Les aînés jumeaux de la fratrie sont d’une rare intelligence pour tenter de cacher…

La créature de Löw (II)

Un soir, alors que je buvais tranquillement ma deuxième bière au comptoir d’un bar peu reluisant, un vieil homme m’adressa la parole. Mû par un long conditionnement, je le pris tout d’abord pour un mendiant et je tentai donc de me défaire de sa compagnie d’une façon diplomate, mais sèche et sans recours. Malgré ma…

La créature de Löw (I)

Je tiens à avertir ici tous les lecteurs, vous vous apprêtez à lire ici une histoire terrible, que j’ai tue pendant de trop longues années. Une histoire dont j’ai honte et que je me suis toujours refusé à raconter. Depuis tout ce temps, je me suis efforcé de l’occulter, qu’elle se cantonne simplement à un…

Merde Of Thrones (Les gentils Starks)

Pour commencer, il faut savoir que Games Of Thrones ressemble beaucoup aux Feux De L’Amour : C’est lent, c’est chiant et rempli d’une infinité de personnages interprétés par des acteurs plutôt médiocres, tous emberlificotés dans une multitude d’intrigues à tiroirs qui se cassent la gueule dès qu’on les fouille un peu. La série à grand…

Praguematisme – Partie 3

Je l’enlaçai dans les paliers supérieurs, la faisant escalader à ma suite encore un étage, deux étages, trois étages de bois raide mangé par le temps, mais toujours solide. – Où est-ce que tu m’emmènes Marek? – On est arrivés. J’ouvris la porte menant à l’extérieur et lui prenant la main, sortis sur le balcon…

Praguematisme – Partie 2

Il nous suffit de quelques stations de Tram pour atteindre Mála Strana. La nuit avait posé sur la forêt de clochers, un voile aérien et soyeux qu’il n’était pas difficile de contrecarrer. J’observai furtivement Nina réajuster la bandoulière de son énorme besace, Nina offrant ses lèvres fruitées à la brise, Nina nous suivant sagement. Il…

Praguematisme – partie 1

Prenant appui sur la fine barrière aux entrelacs cuivrés, je respirai un bon coup. Ma chope était à moitié vide, la fraîcheur de la bière m’avait déjà un peu rasséréné. Le crépuscule Printanier pointait à peine sur l’horizon galbé, que laissait entrevoir le feuillage de l’arbre transperçant la plate-forme métallique. Jeremiah m’avait promis d’être là…

Le cul d’Hélène

Le cul d’Hélène est rond, impeccablement rond, Juché sur des jambes exquisement croquées… Des talons jusqu’aux cuisses, vous ne pouvez manquer Ce spectacle, d’office, laissera vos yeux ronds. Le cul d’Hélène est rond et joliment bombé, Parfaitement moulé dans ses jeans d’hiver, À peine souligné par ses robes légères, Peu importe l’habit, son cul est…

Un RER pour l’enfer

RER A, coincé quelque part entre Gare de Lyon et Châtelet. Le matin, à l’heure de pointe, je me retrouve enfoui sous différentes couches de cadres supérieurs mal réveillés, de secrétaires pimpantes et apprêtées, d’informaticiens en jeans qui ne décollent pas de leur téléphone ou de leur journal malgré le manque de place… Les gens…

Suaire des mémoires

Ils fondent le présent, se puisent dans les cœurs, Mettent la larme à l’œil ou emplissent de joie, Ravivent des tensions qui font trembler de peur, Créent des conversations qui nous laissent sans voix. On ne sait pas toujours où l’on va les chercher, Aux détours des recoins ternis de nos grimoires Ou dans ces…

Musique

L’atmosphère était moite. De fortes odeurs de transpiration, de cigarette et de marijuana envahissaient la vaste salle. Impossible de savoir quelles en étaient les foyers exacts, il semblait que tout en était imprégné. Cela ne faisait qu’augmenter l’impatience de la foule, venue là pour son groupe favori, eux, les seuls génies de notre époque. La…

Circonvolutions

  Ça puait la merde ici.  Au fond, pour moi ça avait toujours pué la merde, d’une manière ou d’une autre. Mais ce soir on atteignait le paroxysme de la situation de chiotte. J’aurais dû refuser, je le sais, je ne voulais pas venir, j’étais persuadé que ça allait virer en soirée pourrie archétypale, il…

Pipeline Baby Cake (Partie 1)

Six mois que l’heureux évènement était arrivé. Six mois de bonheur pour Margaux et Nicolas à pouponner Luca, leur premier enfant. Quelle gueule d’ange ce môme, un bonheur de 5kg tout rond, 60 cm de grâce, un sourire ravageur (comme son père) et des yeux ensorcelants (comme sa mère). Tout filait pour le mieux. Rien…

Nourriture inconvenante

Michel ressortit très pâle des toilettes. Il y était resté près de 45 minutes, victime d’une sévère diarrhée causée par son régime alimentaire de ces derniers jours: kebabs, produits plus ou moins périmés, bières frelatées d’happy hours et pour couronner le tout, bouffe indienne épicée. Le flux discontinu, jaune verdâtre, qui s’était écoulé de son…

Quick-step avec les starlettes

Quel mâle hétérosexuel ne s’est pas posé cette question existentielle ? Qui d’entre vous, messieurs, normalement constitués et libidineux n’a pas un poil (de couleur naturelle) de préférence ? Sans être goujats, ne pourrions-nous pas également, avec toute la délicatesse qui s’impose et dans le souci de parité qui anime ce blog, offrir candidement ce dilemme à…

Apprenti sorcier (4)

Lire la première partie Lire la seconde partie Lire la troisième partie  « – Alors jeune homme, on se prend pour un sorcier ? – Certainement pas ! On me prend pour un sorcier… – Qui donc ? – Tous les gens que je croise depuis quelques heures… – Étonnant… – Pas vous ? – Oh que non ! Tu en…

Nourriture : Le Banquet de l’Ennui

Lord Byron lissa son plastron immaculé sur lequel la gigantesque psyché du couloir avait repéré un pli indésirable. Face à son noble reflet dans le miroir, il poussa un soupir aux accents de lassitude tandis qu’il observait sans satisfaction sa silhouette. La quarantaine lui réussissait bien au teint, il n’y avait aucun doute, les rares…

Apprenti sorcier (3)

Lire la première partie Lire la seconde partie             Pas si compliqué de retrouver son chemin… Au bout de la rue, puis, première à gauche pour remonter vers la station de taxi. C’est que j’ai l’habitude, quand j’ai beaucoup trop bu, de rentrer de ce quartier distillé à des heures indues. J’entends, ils semblent…

Circonvolutions

Pour le énième fois de mon existence, me voilà pris de délirantes bouffées d’amertume grandiloquente. Phrase bateau pour commencer un texte qui va sévèrement tanguer dans les tréfonds de mon âme torturée. Bientôt la trentaine et cette impression que le cycle se répète. Nouveau boulot, le troisième en 6 ans, un nouvel appart’ qui devrait…

L’Etranger

Je ne veux pas être de ceux qui enjolivent la réalité par mélancolie. Non, ça serait vraiment malhonnête, et on ne commence pas une nouvelle vie en étant malhonnête. Certes, mon ancien foyer était exigu, certes il était humide, et la chaleur ambiante qui y régnait en maître atteignait parfois les limites du soutenable, même…

Apprenti sorcier (2)

Lire la première partie                  Je me prépare à esquiver ses grosses paluches d’un mouvement de Zui-Quan parfaitement maîtrisé, comme quoi, être dans un état d’ébriété très avancé peut avoir du bon… Hélas, mon assurance toute relative de bagarreur du dimanche au petit matin ne suffit pas à masquer l’effroi qui tétanise mes bajoues imbibées….

Ces soirées là II

« Faut que je file, on se voit plus tard. » Et Sandrine de lui claquer un gros smack en s’appesantissant de tout son poids sur son torse. Philippe entendit la porte de son appartement claquer. Il était enfin seul ! Toujours nu dans son lit, il se demandait bien ce qu’il venait de lui arriver. Encore…

Apprenti sorcier (1)

           Je ne sais pas si ça doit me faire rire ou bien me faire peur, peut-être un peu des deux mais, en réalité, je n’ai pas grand chose à foutre de la révélation qui vient de m’être faite : «  Je t’observe depuis tout à l’heure, tu es un sorcier ! Un sorcier qui s’ignore…

Ces soirées là

Philippe s’ennuyait ferme. Il ne savait plus pourquoi il avait accepté de venir à cette soirée. Son hôte était une connaissance d’un de ses potes, pas encore arrivé, et il avait été invité parce qu’il était là au bon moment. L’assemblée était principalement composée de trentenaires actifs et aisés. Des groupes de discussion s’étaient peu…

Meredith

Meredith s’avança jusqu’à la baie vitrée dont était pourvue son bureau. Du haut du 124ème étage, elle se laissa aller à la contemplation de Manhattan et se remémora tout le travail accompli depuis qu’elle travaillait à la GS Investment. Les derniers résultats venaient de lui parvenir et ils étaient bons. Très bons. Trop bons même….

La Folie

Quand tout devient trop noir, il ne me reste qu’une échappatoire. Quand je me sens trop seul, le silence de mes pensées accompagne mes divagations. Je m’abandonne alors en de singulières rêveries, où la Mort n’est que mon fidèle lieutenant. Mon ombre grandit, devient géante et prend le pas sur la réalité. Je mène des…

Un dimanche sans cigarette

Dimanche matin, plus de cigarette. Normal. Fumeur invétéré, je n’en avais plus depuis la veille et je me désespérais d’enfin aspirer d’âcres volutes de tabac cancérigène. Bashung me semblait de circonstance pour accompagner mon périple alors que je devais prendre le RER jusqu’à Paris afin de me repaître de ma drogue préférée. « Gaby, oh Gaby »…

Emile

Avant ce bain rédempteur, Emile avait une vie bien rangée et quelque peu ennuyeuse. Une routine bien rodée, entre son travail et son alcoolisme quotidien. Son emploi, dans une entreprise fabriquant des roulements à billes, était de s’assurer que les arrivages et les commandes étaient bien conformes aux bons précédemment établis. Le cas échéant, il…

Pourquoi je n’irai pas voter

Cette élection nous est présentée comme éminemment décisive. Après 5 ans de sarkozysme, d’abus, de revirements géopolitiques et matrimoniaux, il est temps de faire le bilan de l’action gouvernementale et de savoir, si oui ou non, nous voulons que le nabot ridicule soit encore président de notre si belle République Française. Pour ma part, je…

Voyage

Emile se réveilla brutalement, la gorge sèche et les sens en alerte. Le pouls élevé et le souffle court, il se forçait à retrouver son calme. Ce maudit rêve le poursuivait, toujours le même, et les insomnies se succédaient. Il savait qu’il ne retrouverait pas le sommeil et il entreprit de sortir malgré l’heure avancée…

Humide été (4)

    C’était un sacré bordel, Cédric avait vu juste, tout le village était réuni pour faire ses emplettes. Le rayon alcool tant convoité se trouvait dans le fond du magasin, il bouscula sans ménagement les autres clients en leur baragouinant des insultes afin d’y parvenir le plus rapidement possible. Il sentait peser sur lui ce…

Humide été (3)

    Essai transformé ! Sous l’impact de son plus puissant coup de pied, le mini cabot s’envola d’au moins quatre mètres avant que ce qui ne reste de sa tête d’épingle ne s’écrase en bouillie dans le caniveau. Cédric éprouva du bonheur, un bonheur sincère et jubilatoire, il riait franchement et chantait même un peu,…

Humide été (2)

   Après avoir difficilement slalomé à travers l’immense bordel stagnant dans son salon, Cédric parvint enfin à sortir de chez lui, chargé de grands sacs plastiques remplis de détritus et de bouteilles vides. Il vivait dans une maisonnette de plain-pied donnant directement sur la route nationale qui traversait le village. Il abandonna tout naturellement les…

Humide été (1)

    Les programmes télévisés estivaux étaient vraiment mauvais mais il faisait trop chaud pour sortir. Il buvait bière sur bière pour se désaltérer. Quelques gouttes tièdes dégringolèrent le long de son jean, tout contre sa cuisse. Le fait à présent avéré de son incontinence l’amusa vaguement, il s’enfonça plus profondément dans le gros fauteuil de…

Retour de Grandes Vacances.

Pff… L’idée de me mettre à travailler me donne envie de vomir mon Ouzo de c’midi. Ca faisait tellement longtemps que j’étais en vacances. Si longtemps que je pourrais parler non pas d’année sabbatique mais de vie sabbatique ! Ca me fait marrer. Bien sûr j’ai travaillé un peu chaque jour, mais bon, 4 heures tout…

Calaferte

Texte de Louis Calaferte chanté par JL Murat.

Le Couple

Cette fois, c’est la guerre ! Ah la garce, elle l’aura bien cherché ! Elle me regarde encore avec ses grands yeux aux iris flamboyants, assise là, sur le canapé. Je ne peux plus l’encadrer, encore en train de courber l’échine à mes invectives. Une demi-journée qu’elle me harcèle, une demi-journée qu’elle m’en fait voir…

J’ai participé à une réunion des AA.

Il y a quelques mois, le Club des AA ne se réunissait que très peu. Une fois par mois, tout au plus. Ses membres étaient peu nombreux. Cinq, tout au plus. Ils étaient AA mais le vivaient relativement bien. Ils n’étaient pas résignés, mais n’affichaient que très peu d’efforts pour s’en sortir. Après tout, être…

France. Mai 2027.

Je ne sais que penser. Je ne sais que choisir. Je ne sais que voter. Faut dire que tout s’est dégradé si vite. Sans me laisser le temps de m’en apercevoir. J’ai presque quarante ans. J’ai une femme toute aussi adorable que mes deux enfants. Je viens d’être nommé associé d’un cabinet de consulting réputé….

Retraite forcée

          Ce que j’ai pu voir comme conneries à la télé ! Quinze ans que j’officie dans le salon, que je passe de main en main à me faire tripoter, qu’on me jette sans ménagement sur le canapé et qu’on me tape dessus dès que je fatigue un peu… À mon arrivée, ils étaient pourtant…

Errance

Le ciel s’assombrissait et les nuages prenaient d’inquiétantes formes. Le château, situé sur une des nombreuses collines surplombant la ville, jouait de cette lumière blafarde. Sa présence était sinistre et imposante. La cathédrale, enserrée dans l’enceinte de l’édifice, dominait le paysage de toute sa hauteur. La rivière, sinueuse, s’écoulait énergiquement en contrebas et séparait la…

Petit traité de bonne humeur

Je grandis. Je sens que je grandis. Non sans déconner, je ne me laisse plus berner par les discours réprobateurs de tous les pseudos prêcheurs qui m’entourent.
Et oui toi mon pauvre ami qui a lu tant et tant qu’on peut pas te la faire, à toi. Tu te refuses à être abusé, lésé. Tes camarades d’infortune se font pigeonner car bien plus crédules que toi qui a les sens en alerte.
Et toi là-bas à l’œil humide et la tête penchée avec commisération, qui plaint ton prochain car celui-ci est idiot, individualiste et n’est pourtant qu’un mouton dans le troupeau que tu analyses avec ton œil bienveillant. La réalité s’impose à toi avec tant de violence que tu souhaiterais parfois être aussi bête que ces nuées d’ovins. Eeeeet oui, Bienheureux sont les Ignorants. Tu le sais toi.

Entretien

– Bonjour Monsieur, je vous en prie, installez vous. L’entretien va se dérouler en 3 parties: je vais d’abord vous parler de notre entreprise, Arnaques Technologies ©, je vous laisserai ensuite vous présenter avant que nous n’échangions sur le poste. Cela vous convient-il ? – Parfaitement. – Très bien. Alors il faut savoir qu’Arnaques Technologies…

Noël Gangbang

C’est un peu comme une partouze de bons sentiments ces Fêtes : la générosité se fait mettre par l’altruisme. L’amour de son prochain s’offre aux malheurs solitaires. La conscience tranquille s’échange sous le sapin. Cette période, c’est DSK en Père-Noël, le crédit revolving pour offrir des cadeaux aux enfants. Les habituer à la carotte, les…

Petit Papi Noël (4)

Première partie : « Pré-réveillon » Deuxième partie : “L’apéro” Troisième partie : “Le diner” 4. Les cadeaux                Papi Noël nous dit qu’on peut ouvrir les cadeaux et on se jette sous le sapin ! Papa et Maman ne sont pas là c’est tant pis pour eux. On veut voir ce que le vrai Père Noël…

Petit Papi Noël (3)

Première partie : « Pré-réveillon » Deuxième partie : “L’apéro” 3. Le diner                 J’aide mon père à servir l’entrée, l’apéro a trop duré, il est complètement saoul. Il tient à ce qu’on dîne au champagne en plus… POP, il fait sauter le premier bouchon ! Il veut absolument qu’Emma et Clara gouttent le brut prétextant que…

Clin d’oeil

Pour mieux le connaitre, c’est ici et ici. Et le blog. « C’est la bérézina ! J’ai envie … que tu te casses. Entendre mes voisins faire l’amour me file le blues et j’envoie valser la vendeuse de beignets dans mon rêve de jardinier du futur. »

Petit Papi Noël (2)

Première partie : “Pré-réveillon” 2. L’apéro Ding-dong ! Diiiiing-dong !                Enfin, c’est pas trop tôt ! Il est plus de neuf heures. Je titube légèrement pour atteindre la porte, ils m’ont laissé le temps d’attaquer franchement l’apéro, je leur avais dit sept heures… Une semaine que je prépare ce foutu réveillon, première fois sans…

Petit Papi Noël (1)

            1. Pré-réveillon                Je suis loin d’être le seul à me précipiter au Toys « Я » Us après cette longue journée de boulot. C’est la cohue des retardataires, pire que les soldes. Évidemment, je ne retrouve plus la lettre destinée au père Noël soigneusement rédigée par ma femme sous la dictée de…

Chiites, Sunnites, Kharijites, Hadits, Azéris, Ibadistes, Septimaniens, Duodécimains, Mustalis, Bohoras, Druzes, Alaouites, Ahmadis et autres.

Je l’entends tous les jours : des sunnites ont attaqué des Chiites septimaniens parce que des Kharijites duodécimains ont parlé à des Druzes Mustalis d’une éventuelle offensive sur des Alaouites Ahmadis. J’exagère. Mais l’essentiel c’est que j’ai rien compris mais je me sens fier de le savoir. Je le répète même à mon prof d’Histoire-Géo…

Eloge de la fuite

Interview du Pr. Henri Laborit, inventeur des premiers neuroleptiques, méconnu en France. La seconde partie ici.

Hommage à Kim Jong-il

Nous venons de recevoir de Pyongyang ce petit poème écrit à chaud par notre correspondante francophone de L’Armée Populaire de Corée (la 8ème, rangée centrale), il s’intitule tout simplement : « Hommage à Kim Jong-il » Disparition du très grand Guide Courageux, franc et intrépide Ingénieux, fort, droit et lucide Le regard fier malgré les rides Cher Dirigeant,…

On l’aimait tous bien

Elle est arrivée comme un cheveu sur la soupe au milieu de notre groupe de copains. Elle avait une belle croupe, de gros seins, de longs cheveux bruns aux bouclettes de youpin. On l’aimait tous bien. Elle avait un éclat de rire chaleureux et sonore qui défiait nos défaites. Elle aimait faire la fête, danser…

Repentir

                Je me repens. Je me repens de tout le mal que j’ai pu occasionner et de toutes ces ignominieuses pensées qui ont un jour traversé mon esprit en y rencontrant un écho complaisant. Je me repens de ne plus voter depuis la mascarade de 2002. Ma voix ne restera pas blanche lors des prochaines…

Avarice

« Les avares ne croient point à une vie à venir, le présent est tout pour eux. Cette réflexion jette une horrible clarté sur l’époque actuelle, où, plus qu’en aucun autre temps, l’argent domine les lois, la politique et les moeurs. Institutions, livres, hommes et doctrines, tout conspire à miner la croyance d’une vie future sur…

Mascarade

La musique ne se résume pas à David Guetta ou Jennifer Lopez, du formaté pour neurones de décérébrés. Elle n’est pas qu’un vecteur d’émotions et de pulsions déterminées par notre quotidien. Elle est avant tout terrifiante, tel l’océan heurtant avec fracas les falaises abruptes. Se noyer dans ses variations, jouer dans ses roulis jusqu’au naufrage…

OFNI à la piscine

Aujourd’hui je me suis décidé à sortir, cela faisait un bon bout de temps que je n’avais pas mis le nez dehors. Le temps était plutôt à la pluie qu’au soleil, et l’air plutôt à l’automne qu’au printemps. Je voulais sortir coûte que coûte et peu importaient les intempéries, de toute façon il fallait que…

Vivons sur le dos de nos vieux

Je me souviens du temps où je grimpais sur le dos de mon père pour mieux admirer le feu d’artifice du 14 juillet, et je n’avais plus peur des pétards. Je scrutais vaillamment la nuit étoilée, et tout d’un coup je me prenais pour Napoléon, sur son cheval fougueux, en première ligne pendant la campagne…

François le Français. C’est lui.

Ce jour, Angela et Nicolas caressent leurs égos respectifs. Une fois de plus. A croire que la « relation » franco-allemande c’est comme l’hygiène intime. Une attention quotidienne pour une satisfaction mutuelle. Au programme du rencard : un dialogue « Tu es mon ami. Je suis ton ami. Nous sommes amis. (Jusqu’a la faillite) ». Rien d’extraordinaire. Dans le même…

Salon Saveurs salées au porte-monnaie

3 Décembre 2012, l’hiver s’installe doucement sur Paris. Période de préparatifs pour Noël des repas pantagruéliques et des cadeaux. Quoi de mieux alors pour des parisiens en quête de terroir, de fraîcheur, de tradition que le salon Saveurs des plaisirs gourmands Porte de Champerret?      Au programme: produits du terroir, vins fins et dégustation « avé…

La France par un Français hors de France. Via Google Actus.

Google Actus (.fr), Symbole des miettes de la suprématie nord-américaine, cordon ombilical et autoroute polluée me reliant à mon cher pays – (O) la France -, merci de m’apporter chaque jour, avec une loyauté sans faille, les plus belles nouvelles. Sourires coincés, frustrés, désespérés, amusés, s’expriment sur mon visage à chaque actualisation de LA page….

La coalition des mous

             La plupart de mes contemporains sont imbuvables et bêtes. Prudents, bien heureux et lâches, ils représentent une drôle de confrérie : la coalition des mous.               Du genoux, du gland, du cervelet, pas une de leurs cellules ne résiste à la facilité consumériste, à la geignerie sentimentale et à la misère métaphysique. De nos…

Palahniuk

Voilà pour les anglophones une nouvelle de Palahniuk (auteur de Fight Club entre autres) lue par l’auteur lui même. Attention, il faut avoir le coeur bien accroché. Pour les autres, voilà le lien pour la traduction en français.

Ferré

Sans originalité, on commence par une interview et une chanson de Ferré.  

Ouverture du blog

Et voilà, le blog est ouvert. Rien de très précis pour le moment, la ligne éditoriale s’affinera au gré des contributions. Quiconque peut participer et faire partager ses opinions et ses créations. Des articles sont en préparation et seront publiés très vite. En attendant les vôtres, l’enquête commence…